Scintigraphie pulmonaire de ventilation et de perfusion

C’est un examen qui permet d’analyser le fonctionnement des poumons par une étude dite de perfusion (« irrigation ») et de ventilation.

Comment se déroule une scintigraphie pulmonaire ?

Cet examen se déroule en plusieurs temps :

– Etude de la ventilation : vous allez respirer dans un appareil qui permettra de visualiser les alvéoles pulmonaires. Les images scintigraphiques seront enregistrées immédiatement après la phase de respiration.

– Etude de la perfusion du poumon : elle fait suite à l’étude de la ventilation. Un radiotraceur est injecté par voie veineuse, les images scintigraphiques enregistrées après permettront de visualiser la perfusion (irrigation) du poumon.

Les résultats ?

A la fin de l’examen, un médecin du service vous donnera les résultats. Vous partirez avec le compte rendu de l’examen que vous apporterez au médecin prescripteur.

Durée de l’examen ?

Prévoir environ 1h00 d’examen.

Une préparation à l’examen est elle nécessaire ?

Il n’est pas nécessaire d’être à jeun.

Le jour de l’examen vous devez prendre avec vous :

– La lettre ou l’ordonnance de votre médecin.

– Votre carte vitale avec son attestation d’ouverture de droits (sur laquelle figure la déclaration de médecin traitant).

– Radiographie ou scanner et bilans sanguins récents

Quelles sont les contre-indications à cet examen ?

Il n’y a pas d’allergie connue aux produits utilisés en médecine nucléaire. Les doses utilisées sont très faibles et n’entrainent pas de réaction de l’organisme. La scintigraphie peut être réalisée en cas d’allergie à l’iode ou d’insuffisance rénale.

Règlement

L’examen est pris en charge à 100% par l’organisme de sécurité sociale, sous réserve de l’ouverture effective de vos droits (la carte vitale doit être à jour) et de la déclaration du médecin traitant auprès de cet organisme.

Dans certains cas, selon le type de clichés, vous aurez à régler le ticket modérateur, qui sera remboursé par votre caisse complémentaire.